Syndicat Mixte de collecte des Déchets Ménagers et assimilés
 
Mieux vous triez, plus vous donnez

Mieux vous triez, plus vous donnez

Depuis 2020 et la crise sanitaire avec ses conséquences, le VALTOM* s’est engagé, à travers le programme « VALTOM Solidaire », aux côtés de trois associations de dons alimentaires du territoire : la Banque Alimentaire, Les Restos du Coeur et le Secours Populaire Français. Ce programme, alliant solidarité et développement durable, engage le syndicat public de valorisation des déchets ménagers, dans des actions de soutien et de coopération avec ces associations.
Après la signature d’une convention commune en novembre 2021, un accompagnement opérationnel et financier est en cours, avec chaque structure, pour mettre en place des actions concrètes sur la réduction des déchets, leur valorisation et l’optimisation de leur gestion. Le partenariat se poursuit sur cette fin d’année à travers la campagne « Mieux vous triez, plus vous donnez », axée sur la qualité du geste de tri des emballages et papiers (bac jaune).

Bien trier devient un geste solidaire !
Bien que la simplification des consignes de tri en 2021, sur l’ensemble du Puy-de-Dôme et du Nord de la Haute-Loire, ait permis de capter d’avantages d’emballages et de papier, les erreurs de tri, c’est-à-dire les déchets déposés dans le bac jaune alors qu’ils ne doivent pas l’être, restent élevées, atteignant aujourd’hui 21% des tonnages collectés (8 800 t par an), soit l’équivalent d’un camion de collecte sélective sur 5.
Ces erreurs peuvent représenter un danger pour les salariés et les équipements du centre de tri et génèrent un surcoût important pour la collectivité. Améliorer la qualité du tri de la poubelle jaune sur son territoire représente donc un véritable enjeu environnemental et économique pour le VALTOM.
Avec l’initiative « Mieux vous triez, plus vous donnez », le syndicat le rend également solidaire !
En effet, un meilleur tri de la part des usagers signifie moins d’erreurs et de ce fait des coûts évités pour la collectivité, économie que le VALTOM propose de reverser en partie aux associations partenaires.
Ainsi, pour 5 kg d’erreurs de tri évitées, 1 repas sera financé par le VALTOM** aux associations partenaires.


Un partenariat durable sur des thématiques communes
Au-delà du soutien financier de 5 000 € par an et par association, le VALTOM accompagne depuis plus deux ans les associations partenaires sur les plans opérationnel et technique. Des actions concrètes, répondant à des besoins identifiés sur chaque structure en matière de lutte contre le gaspillage des denrées périssables collectées, de valorisation des biodéchets ou de sensibilisation ont été réalisées ou sont en cours de mise en place, telles que :
Pour la Banque Alimentaire : Optimisation de la gestion des biodéchets pour détourner ou valoriser les déchets non évitables liés aux activités de l’association (selon leur nature et leur quantité : méthanisation sur le pôle Vernéa, compostage, valorisation matière…). La collecte des déchets organiques a ainsi été optimisée avec la réadaptation des bacs et le geste de tri amélioré grâce à la mise en place d’une table de tri, financée par le VALTOM ;
Pour les Restos du coeur : Réhabilitation d’une cuisine, avec l’appui de TERRANA et du VALTOM, dédiée à la formation, à l’insertion professionnelle des bénéficiaires et à la préparation des repas solidaires, distribués notamment par le bus itinérant de l’association. Un composteur a également été installé sur leurs chantiers d’insertions situés à Cournon d’Auvergne.
Pour le Secours populaire : Actions de sensibilisation auprès des jeunes bénéficiaires (participation à l’organisation d’une marche propre et visite du pôle Vernéa). Un projet de création d’un lieu accueillant des ateliers de cuisine « zéro gaspi » avec des produits frais et de saison est en réflexion.
Des actions inter-associations ont également été réalisées sur des projets ciblés, comme par exemple un partenariat entre les Restos du Coeur et la Banque Alimentaire pour optimiser leurs collectes de palettes de biodéchets. Ces dernières sont dorénavant acheminées directement sur le méthaniseur du pôle Vernéa, permettant ainsi la valorisation en biogaz des denrées alimentaires non consommables.
D’autres actions de sensibilisation sont envisagées prochainement, telles que la visites de sites de valorisation des déchets ménagers pour les bénéficiaires et bénévoles des associations.

*Syndicat intercommunal de valorisation et de traitement des déchets ménagers du Puy-de-Dôme et du Nord de la Haute-Loire

** Dans la limite de 5 000 euros annuels par association.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

+ 20 = 24

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.